Sr Marie-Anna Gauthier m'a fait parvenir ce texte.
Je le partage avec vous.


Il n'y a rien qui cloche chez moi:
Je suis aussi en santé que qui que ce soit.
J'ai de l'arthrite aux deux genoux
Et je parle toujours avec une petite toux;
Mon sang est faible et mon pouls volage.
Mais je suis encore pas mal capable pour mon âge !

Mon foie fonctionne de façon pénible
Et j'ai un mal de reins terrible.
J'entends mal, ma vue a baissé.
Tout le système semble désaccordé.
Mon médecin me dit que la fin approche
Car à chaque jour quelque chose de plus décroche.
La manière dont je zigzague en marchant,
Je vais me ramasser par terre avant longtemps.
Je saute et je sursaute au moindre remue-ménage.
Mais je suis encore pas mal capable pour mon âge !

Canne ou bras charitable, il me faut pour avancer,
Je ne saurais autrement la rue traverser.
Mes articulations sont crochues et raides,
La tremblotte m'oblige à demander de l'aide,
Nuit après nuit, c'est l'insomnie,
Et le matin j'ai l'air d'un mort-en-vie.
Je radote, j'ai des étourdissements,
Je ne vis que de médicaments, pilules ou drogue.
Mais je suis encore pas mal capable pour mon âge !

La morale de cette histoire d'infirmité
Est que, pour vous et moi en route pour l'éternité.
Il est préférable de dire un:
"Je suis encore pas mal capable" bien sage !
C'est ce qui nous fera le mieux vivre à "notre âge " !

Un auteur qui préfère demeurer inconnu.




Retour au sommaire des textes






Création "Bibiane Grenier"
Tous droits réservés © 2003-2004