" N'êtes-vous jamais allé jusqu'au Fort des Prêtres à la montagne? Vous êtes-vous enfoncé quelquefois dans les sombres taillis qui bordent au sud-ouest la montée qui conduit à la Côte des Neiges? Et, si vous avez été tant soit peu curieux d'examiner les sites pittoresques, les vallées qui s'étendent jeunes et fleuries sous vos yeux, les rocs qui parfois s'élèvent menaçants au-dessus de vos têtes; vous n'êtes pas sans avoir vu comme une tache blanchâtre qui apparaît au loin, à gauche, sur le fond vert d'un des flancs de la montagne. Eh bien, cette tache qui de loin vous semble comme un point, c'est une petite tour à la forme gothique, aux souvenirs sinistres et sombres, pour celui qui connaît la scène d'horreur dont elle a été le théâtre. "
 
C'est ainsi que Georges Boucher de Boucherville introduit cette histoire terrifiante qu'il a racontée en 1835. À cet endroit, deux amoureux auraient été mystérieusement assassinés. Mais Georges Boucher affirme qu'il ne s'agit pas d'une légende... 
N'aurait-il pas plutôt créé une légende ?

Je vous raconte, à ma façon, cette histoire.





Accueil