Ni l'un ni l'autre n'avons hérité
De ton talent pour composer.
Ce matin, les mots pour te raconter
Sortent avec difficulté.

Il y a tellement de choses à dire !
Je te l'ai dit souvent
De cette vie bien remplie
Il aurait fallu en écrire le roman.

Comblant le vide immense
Laissé par un père trop tôt disparu
Ton affection, ta tendresse, ta présence
Ont fait grandir ces hommes et ces femmes
Que nous sommes devenus.

La vie est le plus grand présent de Dieu aux êtres humains
Il n'est que naturel que nous passions le reste de notre vie
À irradier son amour
C'est ce que tu as fait pendant 82 belles années.

Mère Thérésa écrivait un jour :
" Si nous vivons l'amour de Dieu ici sur terre
Alors nous pourrons mourir magnifiquement
Notre mort représentera simplement
Un retour à Dieu pour aimer et être aimé pour toujours. "

Permets-moi maintenant
De remercier tous ces parents et amis présents
Qui de leur réconfortante sympathie
T'ont accompagnée jusqu'à la fin de ta vie.

Tel un phare allumé dans les beaux jours
Comme dans les tempêtes qui ont traversé nos vies,
Ton accueil, ta chaleur, ta générosité
Étaient et resteront pour tes enfants,
Tes petits-enfants, tes arrière-petits-enfants,
un guide, une bouée ...
Et ce, pour l'éternité.

 



imprimer

Témoignages
Du site Le Grenier de Bibiane

 

 

Texte et Montage :  Bibiane Grenier