Les "comédiens" ou "acteurs" de votre entourage s'adonneront avec plaisir à ce jeu..

 Pour débuter, choisir six personnes en leur demander d'écrire deux phrases connues sur une feuille de papier (sont permis, les citations, proverbes, paroles de chansons, dialogues tirés de pièce de théâtre, de poèmes, etc...).
Chaque joueur doit indiquer quelle phrase sera celle d'ouverture et celle de clôture. Ensuite, reprendre les feuilles de papier, les plier et les placer dans un contenant pour tirage au sort par chacun des joueurs. (Si un joueur tire sa feuille, il la remet et pige à nouveau).
Diviser le groupe en équipe de deux personnes; faire asseoir la première équipe au milieu de la pièce.

Voici les modalités du jeu:
Chacun des joueurs lit les phrases qu'il a tirées et les passe ensuite aux "spectateurs" (tous les autres joueurs) pour que ceux-ci en prennent connaissance. Au début du jeu, tous les joueurs, excepté les deux qui se confrontent, connaissent les phrases-clés. L'un ou l'autre des deux commence le jeu en lisant sa phrase d'ouverture; le deuxième joueur lui répond avec sa propre phrase d'ouverture. Ainsi, un jeu d'Improvisations pourra commencer avec la phrase: "Je lui répondrai par la bouche de mes canons" avec comme réponse "L'important c'est la rose".
Ça n'a pas de sens ? C'est vrai et c'est à partir de ce point que les joueurs doivent improviser un dialogue qui a du sens et jusqu'à ce qu'en dirigeant la conversation habilement, ils mènent une discussion apparemment intelligente ! Il s'agit maintenant pour l'un et l'autre joueur de manipuler la conversation de façon à ce qu'il puisse prononcer sa phrase de clôture sans que son adversaire en ait connaissance. Par exemple, supposons que le joueur ayant tiré la phrase d'ouverture "L'important c'est la rose" doive dire "Ils n'en mourraient pas tous, mais tous en étaient atteints" comme phrase de clôture. Son problème est d'amener la conversation de façon à ce que qu'il puisse affirmer "Ils n'en mourraient pas tous..." et que sa phrase soit sensée. Son adversaire a le même problème (énoncer sa phrase de clôture) et lui aussi, tente par tous les moyens, de diriger le dialogue à son avantage. Ainsi, l'objet de ces Improvisations est qu'un joueur lit le premier sa phrase de clôture sans que son adversaire ne s'en aperçoive. Si la phrase est reconnue, l'autre joueur est déclaré vainqueur; si la phrase est prononcée sans éveiller les soupçons de l'adversaire, le premier joueur gagne. Quand toutes les équipes se sont rencontrées, le jeu peut se poursuivre avec la rencontre des gagnants.
 
 



Sommaire


Accueil