par Bibiane Grenier


Récits, descriptions, entrevues, anectotes qui racontent des événements, des personnalités, des traditions, des coutumes de l'histoire du Québec.
Cette rubrique n'est pas chronologique. Ces courts textes ont pour but de vous informer succinctement, parfois avec humour mais toujours avec rigueur sur la vie de nos ancêtres.
 


Les emplettes de Noël


Les festivités de décembre et du début de janvier originent d'anciennes traditions.
 Nos ancêtres romains ou celtiques préparaient des festivals de lumière chaque année pour souligner le solstice d'hiver, pour célébrer le rallongement graduel des jours.

Ce texte est le 3e volet d'une série de trois sur l'origine de nos traditions, celle des cadeaux de Noël et des emplettes de Noël.

Ne manquez pas de lire, en archives ,  les autres pages de cette rubrique .
Bibiane


 



Dès le début de la Nouvelle-France, on échangeait les cadeaux  au jour de l'An. Ce n'est qu'au XIXe siècle qu'on prit l'habitude d'offrir des cadeaux à Noël.

C'est la publicité dans les journaux qui contribua à ce changement. Dès 1860, les marchands et les épiciers décoraient leurs boutiques pour les Fêtes et attiraient les clients avec des cadeaux gratuits. Dans les grandes villes, certains magasins ont commencé à créer des étalages et des décorations très  complexes remplis de jouets et de cadeaux dans leurs vitrines. Mais le magasinage fut radicalement transformé avec l'arrivée du catalogue à la fin du XIXe siècle. Eaton, Simpson et Dupuis Frères introduisirent une vaste gamme de marchandises partout au Canada par l'entremise de catalogues de vente par correspondance, ce qui permettait aux gens d'effectuer leurs emplettes de Noël à l'avance.

Ce fut alors une concurrence acharnée entre les grands magasins.  Le père Noël et ses lutins  apparurent dans de nombreux magasins et, en 1905, Eaton réussit un exploit publicitaire en organisant la parade du père Noël dans les rues de Toronto. Aujourd'hui encore, des parades  sont organisées dans de nombreuses villes canadiennes pour marquer chaque année le début de la période d'emplettes de Noël.

Le père Noël arrive parfois en hélicoptère et s'installe dans les centres commerciaux où les enfants, petits et grands, attendent en ligne avec en tête la liste de cadeaux qu'ils aimeraient bien retrouver sous le sapin le matin de Noël.


Texte inspiré d'un article de: En détail, les timbres du Canada, Vol XII, N° 4.

Archives

Accueil