air: bonhomme, bonhomme...




Texte composé en août 2001 pour une rencontre de normaliennes de l'École Normale de St-Léonard-d'Aston (Qué.)
Angèle




1...Les retrouvailles ont commencé
À Trois-Rivières, l’année passée.
Ce fut spécial et surprenant,
De constater tous les changements.
On a beau dire, on a beau faire,
On s’est transformées , oui, ma chère !
Car après 40 ans,
On ressemble à des grands-mamans !

2...C’est un plaisir indescriptible,
C’est un bonheur presque tangible,
De nous revoir pour quelques heures
Et retrouver nos vieilles valeurs !
C’est une chance, c’est unique !
Avouons que c’est fantastique !
Allons, perdons pas d’temps
Pour placotter allègrement!

3...Les promenades sur le trottoir,
Le samedi, fallait nous voir !
Ou bien passer à la confesse,
Être aux vêpres et à la messe !
Obéir et faire nos corvées,
Garder silence et étudier.
Ah! Ah! Quelle vie vraiment
Que celle des filles au couvent !


4...J’aime penser qu’à l’avenir,
Nous reviendrons pour nous redire
Tous ces moments d’la vie d’avant,
Tous ces plaisirs de l’ancien temps !
Avant, on parlait de prières.
On essayait de faire nos fières !
C’était pas évident,
La vie des filles au couvent !


5...Quand ta visite vient au parloir,
Faut l’uniforme pour la voir!
Si t’écoute pas, Sœur Angèle est là
Pour t’obliger à t’mettre au pas.
On en a vu de toutes les sortes !
Y en a même qui ont pris la porte !
Ah! Ah! Quelle vie vraiment
Maintenant, on prend ça en riant !

6...On a bénéficié des soeurs,
De leur savoir, de leur bon coeur !
Nos enfants ne connaîtront pas
Tout ce qui s’enseignait là-bas !
Astheure, ils gardent leur casquette,
Ils ne connaissent plus l’étiquette.
Au resto ou ailleurs,
Ils font pitié ou ils font peur !




Retour au
Coffret d'Angèle



Création "Bibiane Grenier"
Tous droits réservés © 2003