Phare


Poème d'Angèle Brouillette



Le 21 juillet 1999


«Grand-papa»chéri ,
Hier, tu es parti ...
Rejoindre Grand-maman
Dans l’fond, nous sommes contents...

Il y avait longtemps, mon bel Amour
Que tu attendais ce jour!
Depuis le départ de ta Germaine,
La vie te semblait...vaine!

Pour moi, mon Trésor,
Tu seras toujours «mon» papa en or
Puisque tu m’as toujours aimée,
Choyée et adorée depuis tant d’années !

Te souviens-tu de toutes ces « bises»?
Comme il faisait bon de t’entendre me dire « la Frise»!
Même que des fois , tu m’appelais «Phigénie»...
C’est pas pour rien que je t’ai tant chéri!

Tu m’as tout de suite «adoptée»
Alors qu’à ta famille, je me suis ajoutée.
Toi et Grand-maman, franchement,
Vous avez été des beaux-parents plus que charmants!


J’ai été tellement privilégiée, je le sais,
D’avoir pu toujours compter
Sur les parents de mon Gilles
Comme si j’étais vraiment « votre» fille !


Avec toi, Gilles a appris la bonté du coeur.
C’est pas pour rien qu’il fait mon bonheur!
Tu lui as servi de modèle
Car depuis quarante ans, il l’aime son Angèle!

Maintenant, mon Chou, tu es avec le Seigneur!
Il t’accueille dans son Coeur!
Fais un bien gros dodo...
Tu n’as plus aucun bobo !
«Papa», je t’aime!

Ta seule fille............,
grâce à ton Gilles!!!!

Angèle


Le Coffret d'Angèle

Retour à l'accueil