Pour mon frère qui est propriétaire depuis plus de 20 ans d'une résidence d'accueil pour gens psychiatrisés. Étant infirmier à l'aile psychiatrique d'un hôpital durant presque 20 ans, il était apte à offrir des services professionnels plus personnalisés. C'est ainsi qu'ayant des chambres bien organisées et assurant une présence jour et nuit, alors que j'enseignais encore, maman a demandé à sa sortie de l'hôpital après 86 jours, d'aller chez Fiston. Il l'a accueillie à bras ouverts et s'en est occupé jusqu'à la fin avec beaucoup de respect et d'amour! Tous les deux, nous l'avons entourée de soins avec tendresse et une gratitude filiale rendant ses dernières années les plus douces possible. Maman pourtant toujours si attentionnée pour trouver les cartes d'anniversaire, ne pouvait plus s'adonner à cette délicatesse depuis juillet 1996, où un terrible ACV l'a terrassée et laissée paralysée.... J'ai essayé à titre d'aînée de la famille, de compenser!


Le 1er juin 1999

N’ayant pas trouvé la carte idéale qui saurait exprimer ma pensée,
j’ai fait ce "poème" pour te dire que je t’aime !

Cher Gaston, bon anniversaire !
Parmi les personnes qui me sont chères,
il y a toi, mon petit frère,
car de toi, je suis très fière !

Près de toi depuis tant de jours,
surtout depuis que maman, notre Amour,
doit demander tant d’abnégation,
je remarque ta force dans le Don !

Tu as cette délicatesse
empreinte de gentillesse !
De toi, tu sais donner
et même sans compter !

Tu as une personnalité
prête à s’oublier
pour le bien-être des gens !
Je t’assure, c’est charmant !

Merci de me servir de modèle
auquel j’essaierai d’être fidèle !
Pour moi, tu es important
encore plus pour notre maman !

Je ne sais pas si elle pourra te dire :Bonne Fête !
Qu’à cela ne tienne, moi, je suis prête
à te prendre pour mon garçon
toi, un adorable fiston, cher Gaston !


Retour à
Le Coffret d'Angèle


Retour à
Le Grenier de Bibiane